DK poorna-jnana yoga

Il est difficile de définir adéquatement une entité de groupe, car elle est assujettie au groupe lui-même, celui auquel elle est liée. C’est le groupe qui la définit et lui prête vie, puisque la vie de l’entité peut être dissoute très rapidement si le comportement des individus au sein de ce groupe ne peut plus la nourrir et lui donner ce dont elle a besoin pour subsister.

L’entité est nourrie par les « intentions » du groupe et non par les intentions individuelles. Une entité de groupe ne devient fonctionnelle que lorsque les consciences de plusieurs individus s’unissent dans un effort de groupe pour réaliser un projet, qu’il soit spirituel ou non. L’entité amplifie les intentions de ses créateurs tout comme elle peut les soutenir dans leur travail et leurs difficultés. Elle devient un réservoir d’énergie dans lequel peut puiser une conscience en détresse ayant besoin d’aide. Elle entend la souffrance, le désarroi et propulse une énergie vers la personne formulant la demande.

Cette entité vibre, change selon ce qu’elle reçoit de la part du groupe. Ainsi, elle deviendra plus forte et de forme féminine si le groupe travaille patiemment, prudemment, avec sagesse et compassion au service de l’humanité. Par contre, si le groupe exprime une conscience de groupe utilisant la force de volonté, l’entité prendra probablement un aspect plus masculin ayant des traits reflétant sa force et sa volonté. Si le groupe travaille en conscience de groupe pour les frères des forces obscures, l’aspect de l’entité trahira sa vraie nature en démontrant des traits grossiers et malfaisants.

Ceux qui ont le don de voyance véritable verront que l’entité possède une forme, plus ou moins humaine, qui se modèle au fil du temps et se renforcit avec les intentions de plus en plus concentrées et précises qui se déversent envers elle par le travail de groupe accompli. L’entité n’est pas le « but » du travail de groupe, mais le résultat d’un travail accompli avec ardeur et patience.

Dans un groupe, un individu puissant peut détruire théoriquement une entité de groupe, car il devient alors un poison qui anéantit la vie même de l’entité au sein du groupe. Cette destruction devient alors définitive, et l’entité disparaît à jamais. Le groupe perd alors beaucoup de sa puissance ainsi que l’énergie lui permettant de continuer son travail adéquatement. Est-ce que l’entité pourra renaître si le groupe travaille résolument et purement pour bien servir l’humanité ? Non, car l’entité aura été définitivement détruite. Cependant, si le groupe travaille fort à purger le poison, à aligner ses efforts faisant en sorte que ce drame ne puisse se reproduire, après un très long moment (nous parlons ici d’années de labeur) une nouvelle entité pourra se former. Elle sera différente et fragile jusqu’à ce que l’énergie de groupe se consolide avec ferveur dans sa tâche non égoïste de bien servir.

31 mai 2019